Le gigot bitume : Une tradition inoubliable

Sa légende remontrait au jardins de Babylone, voire à l’Arche de Noé. Plus sûrement, la pratique du gigot bitume prendrait ses origines chez les “maîtres bitumiers” ou “asphalteurs” du XIXème siècle, qui mettaient en oeuvre trottoirs et terrasses d’immeubles parisiens.

De nos jours, la tradition perdure. Elle marque la fin de grosses opérations en compagnie d’élus et architectes ou donne l’occasion d’inviter clients et fournisseurs.

une cuisson particulière

 

Il s’agit de plonger dans le bitume bouillonnant des papillotes d’agneau ou autres viandes assaisonnées (tomates, oignons, ail, fines herbes, piment de couscous, huile d’olives…).

Les morceaux sont savamment emmaillotés dans de multiples couches de papier aluminium et de kraft afin d’éviter tout contact avec le mélange d’hydrocarbures.

Certains les cerclent de fil de fer pour permettre leur récupération. Ils sont ensuite cuits lentement à chaleur maîtrisée, sachant qu’existent diverses écoles pour les températures et les temps de cuisson. Cette cuisson apporte à la viande une saveur tendre et inoubliable…

© passion réception
Design et développement Web Made In Breizh
Chargement vue rapide